Héloïse Borioli - Sophrologue
Accueil » Comment développer la confiance en soi ?

Comment développer la confiance en soi ?

Ah cette fameuse confiance… On en entend souvent parler, parfois elle nous manque et on se murmure « si seulement j’avais confiance en moi ». Ce manque de confiance peut se manifester de différentes façons. Une boule au ventre avant de s’exprimer, la peur de rencontrer de nouvelles personnes, se persuader que l’on n’est pas capable d’entreprendre telle ou telle chose, considérer que son avis vaut moins bien que celui d’un autre. Car oui, la confiance en soi est souvent corrélée à l’image que l’on a des autres.

Le rapport à l’autre

Si on commençait d’abord par considérer que finalement « les autres », ce sont juste des individus qui, comme moi, font leur chemin de vie, passent par des hauts et des bas, des moments de certitudes et de doutes, des choix, des remises en questions. Ces autres-là, tout comme moi répondent à leurs croyances, agissent en fonction de ce qu’ils croient bon ou bien, de leurs pulsions ou leurs peurs… tout dépend où ils en sont dans leur vie. Ces autres-là ne passent en réalité par leur temps à analyser mes moindres faits et gestes et à les juger. Et s’ils le font, cela leur appartient. Notre confiance en nous ne devrait jamais découler du regard et du jugement d’autrui.

Dévopper l'empathie

Les neurosciences ont d’ailleurs apporté un élément très important : plus nous jugeons l’autre, plus nous allons manquer de confiance en nous. Si vous avez cette mauvaise habitude de considérer que ce que l’autre fait est mal ou aurait dû être fait d’une autre manière, commencez par gagner un peu en empathie, vous dire qu’il fait sûrement de son mieux et que quoiqu’il arrive, ça ne vous regarde pas vraiment… Concentrez-vous plutôt sur les actions positives que vous voyez autour de vous, celles qui vous inspirent. Cette jolie habitude vous permettra d’abord de changer de regard sur votre entourage, la manière que vous avez de vous raconter le monde puis sur ce que vous percevez de vous-même.

Faites le point sur vos accomplissements

Ensuite, rendez-vous compte de tout ce que vous avez déjà accompli. Des apprentissages, des rencontres, des expériences… Un enfant met plusieurs années pour apprendre à courir et pourtant on ne doute jamais de sa capacité à pouvoir un jour se lever et mettre un pied devant l’autre. Cela prend du temps et demande de tomber plusieurs fois. Alors pourquoi attendriez-vous de vous-même de générer un apprentissage et gagner en confiance en vous du jour au lendemain ? Laissez-vous du temps !

Le lien entre la confiance en soi et la notion d’échec et de réussite

Aussi, je crois qu’il est primordial de dissocier la confiance que vous placez en vous de ce que vous considérez comme des réussites ou des échecs. Je m’explique… Si vous vous identifiez à votre réussite par exemple, vous avez obtenu des diplômes reconnus, connaissez une réussite notable dans le milieu social et avez sculpté un corps digne des magazines, et bien c’est parfait ! Mais tout cela n’est pas ce que vous êtes. Si un jour tout cela s’écroule, que restera-t-il ? De la même manière que je déconseille de s’identifier à ses réussites, il ne serait pas bon non plus de s’identifier à ses échecs. Si vous avez raté un diplôme, considéré que vous avec échoué dans vos relations ou tout autre domaine, il risque effectivement de ne plus rester beaucoup de confiance dans la coupe à la fin de l’histoire… Or tout cela bouge, change se transforme. Si vous attachez donc votre confiance en vous à ce que vous FAITES, attendez-vous forcément à ce qu’elle oscille dans le temps elle aussi.

Aimez-vous… vraiment !

En revanche, si vous attachez votre confiance à ce que vous ETES, que vous travaillez la véritable estime de vous, le véritable amour propre, alors ça change les choses… Apprenez à vous aimer vraiment, à vous respecter. A vous donner tout ce que vous donneriez à la personne que vous aimez le plus au monde. Apprenez à respecter vos limites, vos désirs. En faisant au quotidien de petites actions qui vont en ce sens, vous allez commencer à vraiment aimer ce que vous êtes et même faire ce que vous aimez vraiment. Vous pouvez par exemple commencer par dresser une liste des choses que vous aimez à propos de vous. Dans ce que vous êtes vraiment. Pas uniquement vos réussites matérielles mais celles que vous véhiculez malgré vous chaque jour. Vous êtes une personne à l’écoute ? Notez-le, ça a sûrement déjà permis à plusieurs personnes de se sentir mieux et ainsi, vous avez contribué à un monde meilleur. Vous savez réparer les voitures mieux que personne, notez-le aussi, c’est un talent. Vous vous êtes dépassés pour courir un marathon, vous pouvez être fier car vous avez su trouver en vous les ressources dont vous aviez besoin. Toutes ces petites choses-là constituent ce que vous êtes et ce sont des éléments que l’on ne pourra jamais vous enlever. Concentrez-vous sur vos forces plutôt que sur vos faiblesses. Trouvez vos talents, si si, promis, vous en avez ! Et concentrez-vous dessus. Prenez du plaisir et surtout rappelez-vous que la vie passe… Ne laissez pas un manque de confiance prendre trop de place dans votre vie. Trouvez un petit quelque chose qui vous rend confiant et faites-en plus… Vous allez voir, vous allez vous habituer à vous sentir bien et vous ne rechercherez plus que ça !
Comment développer la confiance en soi ?
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin