Accueil » Comment enfin lâcher prise ?

Comment enfin lâcher prise ?

Vous avez déjà peut-être entendu dire « oh, lâche prise ! » mais vous avouerez que si on tente l’exercice c’est une chose un peu plus facile à dire qu’à faire. Tout d’abord, qu’est-ce que lâcher prise ? La sensation de lâcher prise c’est se laisser aller au gré des évènements sans s’y accrocher, c’est accepter ce que l’on ne peut pas changer, c’est ne pas s’identifier à ses émotions et ne pas s’attacher à ce qui nous fait du mal. C’est vivre dans une forme de légèreté. Mais quels sont les bénéfices me direz-vous ? Car lâcher prise est-ce que ce n’est pas un peu ne plus rien contrôler dans sa vie ?

Au secours, j’ai peur de perdre le contrôle !

Et bien c’est justement ici que va se jouer notre distinction majeure. En réalité, lâcher prise, c’est prendre conscience de ce que je peux changer, et ce que je ne peux pas changer. Par exemple, si ce qui m’agace est le temps extérieur, et bien mieux vaut peut-être faire une croix sur cette agacement, car à ma connaissance, il sera compliqué d’avoir une action sur le temps qu’il fait !

En revanche, si ce qui vous irrite le plus c’est votre environnement de travail, la manière que vous avez de procrastiner ou la qualité de vos relations, alors là vous êtes maitre de votre destin : il ne tient qu’à vous d’agir ! N’hésitez pas à faire un petit schéma ou une liste des choses sur lesquelles vous avez une action et celles que vous ne maîtrisez pas. Ça vous aidera à y voir plus clair dans la situation.

Si c’est un sujet bien spécifique qui vous tracasse…

Je vous conseille de vous focaliser sur la sensation que ce sujet provoque en vous. Est-ce un nœud dans la gorge, une boule dans le ventre ? Et respirez profondément pendant quelques minutes en laissant aller cette sensation à l’expiration. Vous verrez que vous changerez sûrement de regard sur le sujet initial. Cela permet de prendre du recul et, pour le coup, si vous adorez contrôler, de contrôler ce qu’il se passe à l’intérieur de vous ! Lorsque vous vous accrochez à un sujet, vous être le premier à souffrir de cet attachement ou de vos ruminations mentales.

Mon cerveau, ce muscle fabuleux !

Enfin, sachez que votre cerveau est comme un muscle qui ne demande qu’à être entrainé. Si vous êtes déjà adepte de la méditation, alors continuez ! Sinon, c’est peut-être le moment de vous engager à prendre 5 minutes par jour pour vous poser, fermer les yeux et imaginer toutes vos pensées comme des voitures qui passent mais que vous observez simplement, sans les arrêter, sans vous y accrocher. Plus vous pratiquerez et plus vous aurez une conscience aigüe de ce qu’est le lâcher prise.

Comment enfin lâcher prise ?